L'avantage du froid
 

 

LANCEMENT EN SIBÉRIE DE L'ESSAI TRADUIT EN YAKOUTE QU'EST-CE QUE L'IMAGINAIRE DU NORD?

Le jeudi 29 novembre 2018 à 17h aura lieu le lancement de l'édition en langue yakoute de l'essai de Daniel Chartier, Qu'est-ce que l'imaginaire du Nord? Principes éthiques [“XOTУ ДOЍДУHУ OҤOPOH КѲPYY” ДИЗH TУГУЍ? ЗЗTИКЗ БИPИИHCИПTЗPЗ] lors d'un événement organisé par l'Université fédérale du Nord-Est (Sibérie, République Sakha). Cette coédition du Laboratoire international d'étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord à l'Université du Québec à Montréal et du Arctic Arts Summit à Harstad (Norvège) a été réalisée en coopération avec le Laboratoire d'études géoculturelles de l'Arctique et l'Institut des langues et de la culture des peuples du Nord-Est de la Russie de l'Université fédérale du Nord-Est.

Il s'agit de la 8e édition en autant de langues du Nord de cet essai, et de la 2e dans une langue autochtone. Des éditions en français, anglais, norvégien, russe, suédois, danois et sâme du Nord ont été publiés au cours du printemps.

L'ouvrage est distribué par les Presses de l'Université du Québec et disponible en libre accès numérique gratuit sur la plateforme Archipel.


 

En français

In English

Ha pyccком


La République de Sakha (également appelée Yakoutie ou Iakoutie ; en russe : Pecпyбликa Caxa, Respoublika Sakha, ou Якyтия, Iakoutiïa ; en iakoute : Caxa Өpөcпyyбyлyкзтз, Sakha Öröspübülükete) est située dans le nord-est de la Sibérie. Yakutsk, sa capitale, est réputée la ville la plus froide au monde. Entièrement bâtie sur le pergélisol, elle compte plus de 300 000 habitants. En plus de l'Université fédérale du Nord-Est (16 000 étudiants), spécialisée dans le permafrost, on y trouve l'Institut des sciences humaines et des études autochtones du Nord, branche sibérienne de l'Académie des Sciences de Russie. Suivant le colloque, se tiendra le Festival d'hiver de Yakoutie. L'Université du Québec à Montréal collabore avec des chercheurs yakoutes sur les questions de la représentation culturelle du Nord et sur la mise en valeur des cultures autochtones, dont la culture yakoute.

À l'Université fédérale du Nord-Est M.K. Ammosov à Yakoutsk (République de Sakha, Russie)

Du 30 novembre au 1er décembre 2018

en collaboration avec

l'Observatoire circumpolaire international (ICO) — Arctique et Antarctique

le Laboratoire des études géoculturelles complexes de l'Arctique

le Laboratoire international d'étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord de l'Université du Québec à Montréal

et le Réseau thématique «Images universelles des peuples autochtones du Nord» de l'Université de l'Arctique (UArctic)
.

Les villes et le pergélisol : traditions, innovations et créativités Les espaces urbains des territoires nordiques peuvent être une ressource innovatrice de développement, dans la perspective d'une stratégie de développement durable de l'Arctique et du Nord. La ville contemporaine est un laboratoire dynamique de production continue de «discours» culturels nouveaux et de nouvelles images géoculturelles.

Les villes du Nord (y compris celles de la Yakoutie) se définissent par une stratégie de survie et de vie, conditionnée par le froid et le pergélisol. Aujourd'hui, dans la recherche contemporaine, le pergélisol est considéré non seulement comme un phénomène naturel, déterminant largement les conditions, la culture et le mode de vie des régions froides, mais aussi comme la métaphore qui représente tous les hyper-processus et les hyper-phénomènes déterminants et cruciaux de l'existence humaine.

Cette conférence aura lieu à Yakutsk, considérée la ville la plus froide du monde, située dans une région dans laquelle la population se sent partie prenante d'un hyper-phénomène, considéré en termes d'inaccessibilité et d'incompréhension humaines. La réaction créative dans l'environnement urbain est associée au potentiel et aux réalisations créatives de la culture yacoute.

La stratégie créative conditionnée par le pergélisol - dans laquelle le froid devient un avantage - dicte de nouveaux principes pour imaginer le paysage urbain (par exemple par l'usage de la lumière et la valorisation des designs autochtones). Ce modèle, en cours de développement, vise à construire une image positive de l'identité nordique, en mettant de l'avant les ressources créatives des identités territoriales, régionales et géoculturelles du Nord et de l'Arctique. Une étude approfondie des villes situées dans la zone du pergélisol présente un intérêt scientifique particulier, car elle pourrait aider à résoudre non seulement certains problèmes fondamentaux de la vie urbaine dans des conditions extrêmes, mais aussi un large éventail de problèmes humains liés à la conceptualisation, à l'adaptation et à la qualité de vie dans la zone de pergélisol.

L'objectif de ce colloque est donc l'étude de la représentation des paysages culturels urbains de l'Arctique dans le contexte du développement de méthodes créatives considérant les aspects humains, géographiques, urbanistiques et symboliques, ainsi que l'étude des milieux de vie urbains nordiques, le développement d'un nouveau type d'identité dans l'Arctique russe, mais également dans tout l'Arctique circumpolaire.
Les thèmes suivants seront abordés lors du colloque :
1. L'espace urbain contemporain dans les territoires extrêmement froids (adaptation, pratiques, représentations);
2. L'espace culturel de la ville arctique (tradition, innovation, créativité)
3. Le froid comme avantage (connaissances et pratiques traditionnelles, hautes technologies, design, architecture, promotion du tourisme);
4. Le froid dans les arts, la littérature, les langues, les concepts, la vision du monde, etc.
5. Les défis sociaux, environnementaux et économiques des villes froides.

Les propositions de communications doivent parvenir avant le 30 septembre 2018 à l'attention de Liudmila Zamorshchikova et de Daniel Chartier, aux deux adresses suivantes : lszam@mail.ru et imaginairedunord@uqam.ca. Elles doivent comprendre un titre, un résumé d'une dizaine de lignes, une notice bio-bibliographique, une affiliation institutionnelle, ainsi que les adresses postales et courriel.

Appel à communications

Programme


The Republic of Sakha (also called Yakutia, in Russian: Pecпyбликa Caxa, Respoublika Sakha, or Якyтия, Yakoutiïa, in Yakut: Caxa Өpөcпyyбyлyкзтз, Sakha Öröspübülükete) is located in northeastern Siberia. Yakutsk, its capital, is known as the coldest city in the world. Entirely built on permafrost, it has more than 300,000 inhabitants. In addition to the North-East Federal University (16,000 students), which specializes in permafrost, there is the Institute of Human Sciences and Northern Indigenous Studies, the Siberian branch of the Russian Academy of Sciences. Following the conference, will be held the Yakutia Winter Festival. The Université du Québec à Montréal collaborates with Yakut researchers on the issues of northern cultural representation and on the development of indigenous cultures, including the Yakut culture.

At the North-Eastern Federal University M.K.Ammosov
in Yakoutsk (Sakha Republic, Russia)

From November 30th to December 1st, 2018

In collaboration with

The International Circumpolar Observatory — Arctic and Antarctic

The Laboratory of the Complex Geocultural Study of the Arctic

The International Laboratory for the Multidisciplinary Study of Representations of the North at the Université du Québec à Montréal

and the UArctic thematic network “World Images of Indigenous Peoples of the North”


Cities and permafrost: traditions, innovations, and creativities The urban spaces of the northern territories as an innovative resource for the development of the region are an important direction in the strategy of sustainable development of the Arctic and the North. The modern city is a dynamic process of continuous production of new images and new cultural “texts” of imagination of its geocultural images. The feature of the northern cities (including those of Yakutia) is a life strategy, conditioned by the cold and the permafrost. Today in modern science the permafrost is considered not only as a natural phenomenon, largely determining the conditions, culture and lifestyle in the cold region, but also as a metaphor for all the hyperprocesses and hyperphenomena that are determinative and crucial for human existence.

The location of this conference, Yakutia, is a region in which everyone feels a part of a hyper phenomenon, that is inaccessible to human forces and understanding. The creative resource of the urban environment is associated with the creative potential and creative code of ethnic culture.

The creative strategy, conditioned by permafrost - cold as an advantage - dictates new principles for shaping the urban landscape (urban concept of light and ethnic design). A model is being developed for constructing a new positive trajectory of northern identity that represents the creative resources of territorial / regional / geocultural identities. A comprehensive study of cities located in the permafrost zone is of specific scientific interest because it could help to solve not only some fundamental problems of the city life sustenance in extreme conditions, but also a wide range of humanitarian problems connected with conceptualization, adaptation, cultural experience of life in “permafrost zone”.

The focus of this conference is the representation of the cultural landscapes of the Arctic's urban spaces in the context of humanitarian and geographical urbanistic and symbolic creative technologies, the study of local urban communities and the development of a model of a new type of northern identity in Russian Arctic, but also in all the circumpolar Arctic.

In the conference it is planned to discuss the following themes:
1. Modern urban space on extremely cold lands (adaptation, practices, representations)
2. Cultural space of the city (tradition, innovation, creativity)
3. Cold as opportunity (traditional knowledge and practices, high technologies, design, architecture, tourism promotion)
4. Cold in art and literature, languages, concepts, world view, etc.
5. Social, environmental and economic challenges of cold cities.

Please submit your proposal before September 30th, 2018 with a title, brief description, your professional of cultural affiliation and status, postal and email addresses both to Liudmila Zamorshchikova lszam@mail.ru and Daniel Chartier imaginairedunord@uqam.ca. Proposals should be written in English, French, or Russian. Answers will be sent by October 15th, 2018.

Call for papers

Program