Bibliothèque pour le Nunavik (2012-2016)
 














Dirigé par Daniel Chartier (Université du Québec à Montréal)

Financé par le Fonds de recherche du Québec sur la société et la culture (FRQSC, 2012-2016)

Descriptif

L'objectif de ce projet est d'imaginer comment permettre l'accès à la culture universelle, valoriser la culture inuit, favoriser les échanges interculturels inuit/québécois et assurer la participation communautaire à la culture en réfléchissant à ce que pourrait être, dans le contexte trilingue unique du Nunavik, la première bibliothèque/centre de diffusion de cette région en pleine transformation et croissance démographique.

Notre but n'est pas de définir les paramètres d'un plan et devis pour une bibliotèque/centre de diffusion de la culture au Nunavik, mais plutôt d'ouvrir un espace/temps de réflexion de manière à poser la question de son existence, de son contenu, des modes adaptés au contexte géographique, linguistique et culturel qui serait le sien, ainsi que d'imaginer l'utilisation qui pourrait en être faite par ses usagers : concevoir en pensée une bibliothèque/centre de diffusion du Nunavik.

À partir d'expériences faites au Québec comme dans l'espace inuit — dont au Groenland —, en comptant sur l'expertise d'une équipe originale formée tant de spécialistes universitaires (médias, patrimoine écrit et muséologie), d'intervenants communautaires (Avataq, Makivik) que de penseurs de la diffusion culturelle (BAnQ), sans se limiter aux expériences antérieures, mais en apprenant d'elles les succès et écueils qui permettent de projeter dans le 21e siècle des idéaux de préservation, de conservation, de diffusion et d'accès au savoir et à la culture.