Chercheurs associés
 


Fabienne Joliet

Professeure, Institut National de l'Horticulture et du Paysage à Angers
Fabienne.Joliet@agrocampus-ouest.fr

Paysage
INHP-Agrocampus Ouest
2 rue Le Nôtre
49 045 Angers cedex 01
France

Fabienne Joliet est docteure en géographie culturelle à l’Institut National de l’Horticulture et du Paysage à Angers (Agrocampus-Ouest) en France. Elle est enseignante-chercheure dans le domaine de l’analyse visuelle des paysages et leurs représentations culturelles, chercheure à l'UMR ESO, chercheure associée au GRD Mutations Polaires, membre du CERPECA et de l'Institut des Amériques à Rennes ainsi que directrice du programme NUNA 1043 (Institut polaire français, IPEV). Pendant 10 ans, elle a travaillé sur la question de la naturalité des paysages dans la perception occidentale au travers des exemples agro-sylvo-pastoraux de la Loire (France) et de l’Alentejo (Portugal), portés par le mythe de la Pastorale ou de l’Arcadie. Depuis plusieurs années elle étudie la naturalité dite « sauvage » au Québec (Canada), expression d’un autre mythe occidental, celui du Wilderness. Elle cherche à mettre en abyme cette question de la naturalité et de l’appréciation des paysages dits « naturels » au travers de la confrontation des regards et pratiques de sociétés ou des cultures paysagères distinctes, ainsi que leur dynamiques d’évolution dans la nature, la campagne ou la ville. Cette investigation est entres autres menée sur le terrain de parcs tels que ceux de Mont Tremblant et de Tursujuq au Québec, du parc naturel régional de la Brenne en France. Les paysages et les expressions de naturalité du Nunavik sont actuellement sa préoccupation centrale.


Publications


  • Livres

Umiujaq. Inuit silami takugnanigna/Umiujaq. Regards inuits sur le paysage/Umiujaq. Inuit Views on the Landscape [dir.], Montréal, Laboratoire international d'étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord, coll. « Isberg », 2012, 151 p.

  • Articles (sélection)

« Ceux qui regardent font le paysage. Les Inuits d'Umiujaq et le parc national Tursujuq (Nunavik) »,Téoros, vol. 31, n° 1, à paraître en 2013.

« Fragment of mythical naturalness in the Occident », Landscape Architecture Chinese Review, 2011, p. 133-147.

« Un paysage du Grand Nord à partager? Le "donné à voir" du Parc Tursujuq », J. G. Petit [dir.], Le Nunavik, gouvernance, culture, société, Rennes, PUR, 2010, p. 201-215.

« Les paysages emblématiques de Lac-Tremblant-Nord, un patrimoine naturel et culturel », [en coll. avec C. Gourbilière], Encyclopédie du Patrimoine de l'Amérique française, En ligne, <http://www.ameriquefrancaise.org>, consulté le 18 octobre 2010.

« Le Wilderness, une manière d’Être au paysage : le prisme paysager de Tremblant (Québec) », [en coll. avec P. Jacobs], Cahiers de Géographie du Québec, vol. 53, n° 148, avril 2009, p. 27-46.

« Les représentations iconographiques du paysage et l'attractivité touristique. Le cas Tremblant », [en coll. avec T. Martin], Téoros, vol. 26, n° 2, 2007, p. 53-58.

« Quelle naturalité du paysage ligérien? La Loire du Maine-et-Loire », Noroîs, vol. 3, n° 192, 2004, p. 85-94.