Vers une grammaire du Nord et de l'Arctique
 

Vers une grammaire du Nord et de l'Arctique / Towards a cultural grammar of North and the Arctic / Imot en kulturell gramatikk for de nordlige og arktiske områdene / Að búa til menningarmálfræði fyrir norður og norðurskaut

 

 

 

 

FRANÇAIS

Projet co-dirigé par Daniel Chartier (Université du Québec à Montréal) et Heidi Hansson (Université de Umeå, Suède)

Financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH, 2007-2008)

L'objectif de ce projet est d'organiser un atelier, puis de publier un précis multilingue qui donnera les bases méthodologiques et théoriques de l'étude interdisciplinaire et pluriculturelle du «Nord» comme discours. Issu de projets de recherches collectifs récemment financés au Québec, en Scandinavie ainsi qu'en France et en Finlande, avec la collaboration d’éminents universitaires et la participation d’une dizaine de chercheurs étrangers, nous organiserons pendant trois jours des ateliers (conférences et sessions de travail) qui mèneront à la publication conjointe d'un ouvrage qui exposera les différentes approches critiques et méthodologiques de l'étude culturelle du Nord, proposera des définitions et des corpus, ainsi qu'une bibliographie orientée pour assurer la collaboration entre les projets nationaux et la pluridisciplinarité de l'étude du «Nord» et de l'Arctique. La publication est prévue pour la fin 2008, à Montréal et en Scandinavie.

L'atelier permettrait, selon cette double formule — communications scientifiques et ateliers de travail sur des problématiques et corpus communs —, de confronter les points de vue, de partager les sources théoriques et méthodologiques et de mettre au point un instrument commun, plurinational, pour l'étude de l'imaginaire du Nord et de l'Arctique. L'aspect pluridisciplinaire de l'exercice (littérature, histoire, imagologie, sciences sociales, études culturelles, chanson, cinéma) en fait l'une des originalités. Aussi, chacune de ces initiatives permettra des échanges fructueux et durables entre des chercheurs européens, scandinaves, canadiens et québécois. L’objectif, en tenant l’atelier ici, est d’assurer une présence québécoise forte, tout en permettant au Québec de s’insérer dans des réflexions en cours sur l’imaginaire du Nord, tant par la présence de ses chercheurs que de ses œuvres (théoriques : Hamelin, Morrissonneau, etc., et de fiction).

ENGLISH

Projet co-directed by Daniel Chartier (Université du Québec à Montréal) and Heidi Hansson (University of Umeå, Sweden)

Funded by the Social Sciences and Humanities Research Council of Canada (SSHRC, 2007-2008)

The purpose of this project is to organize a workshop, then to publish a multilingual handbook that will set the methodological and theoretical basis for the interdisciplinary and pluricultural study of the “North” as a discourse. Benefiting from recently financed collective research projects in Québec, Scandinavia as well as France and Finland, with the collaboration of eminent scholars and the participation of about ten foreign researchers, we will organize during three days workshops (conferences and work sessions) that will lead to the joint publication of a book exposing the different critical and methodological approaches of the cultural study of the North, proposing definitions and corpuses, as well as a bibliography aiming to ensure the collaboration between the various national projects and the pluridisciplinarity of the study of the “North” and the Arctic. The publication is planned for the end of 2008, in Montréal and in Scandinavia.

According to that double formula – scientific communications and workshops on shared problematics and corpuses –, the workshop would allow us to confront points of view, to share theoretical and methodological sources and to develop a collective, plurinational tool for the study of the imaginary of the North and the Arctic. The pluridisciplinary aspect of the exercise (literature, history, imagology, social sciences, cultural studies, song, cinema) makes its originality. Moreover, each of those initiatives will allow profitable and durable exchanges between European, Scandinavian, Canadian and Québec researchers.