Mise en valeur de la littérature groenlandaise (2014-2016)
 


Dirigé par Daniel Chartier (Université du Québec à Montréal) et réalisé en collaboration avec l'Université du Groenland (Karen Langgård) et l'Université de Versailles—Saint-Quentin-en-Yvelines (Jean-Michel Huctin)

Financé par le Ministère de la Culture du gouvernement autonome du Groenland (2014-2016)


Descriptif

L'Université du Québec à Montréal a obtenu de la part du Ministère de la Culture du gouvernement autonome du Groenland le mandat de faire traduire en français et de publier, dans la collection «Jardin de givre» des Presses de l'Université du Québec, trois récits groenlandais. Ces trois publications doubleront le nombre d'oeuvres groenlandaises disponibles en français et permettront de faire connaître la richesse de cette littérature, jusqu'à aujourd'hui méconnue hors du Groenland et du Danemark. Il s'agit de Le rêve groenlandais de Mathias Storch, Trois cent ans après d'Augo Lynge et de Je ferme les yeux pour couvrir l'obscurité de Kelly Berthelsen. Les trois oeuvres seront en librairie en décembre 2015 au Québec et en janvier 2016 en Europe.