Le patrimoine écrit du Nunavik
 

 

Bien que le monde inuit ait une culture forte, dotée d’une capacité d’adaptation remarquable et appuyée d’une langue complexe et largement pratiquée, son patrimoine écrit — historique, documentaire et de fiction — reste méconnu et difficilement accessible, même par ses communautés et par ceux — scientifiques, intervenants sociaux, éducatifs et culturels — qui œuvrent dans l’Arctique.
L’objectif de ce projet est de mettre en valeur et de diffuser le patrimoine écrit du Nunavik et les perspectives historiques et actuelles sur les changements en cours dans ce territoire, par des initiatives de formation, de communication et de vulgarisation.
Le projet est une initiative de partenariat unique de trois milieux culturels (inuktitut, français et anglais) entre Makivik Corporation, l’Université du Québec à Montréal, McGill University, en collaboration avec l’Institut culturel Avataq, pour une mise en valeur du patrimoine écrit du Nunavik, qui répond aux demandes des communautés de cette région et qui s’inscrit parfaitement dans le prolongement de diffusion, de formation et de vulgarisation de l’Année polaire internationale.
Nous réaliserons ainsi une exposition sur les débuts de l’écriture inuite; publierons une Bibliographie des périodiques inuits; formerons des étudiants et proposerons des cours sur le patrimoine écrit inuit à McGill et à l’UQAM; numériserons et indexerons les publications de Makivik; créerons une collection en anglais et en français basé sur des textes du patrimoine écrit du Nunavik.

Daniel Chartier (UQAM) dirige ce projet. Marianne Stenbaek (McGill), Bob Mesher (Makivik), Minnie Grey, Sharon Rankin (McGill) et Nelly Duvicq (UQAM) y participent à titre de co-chercheurs.

Pour le détail du projet et des réalisations, veuillez consulter le site web à l'adresse suivante:

http://www.inuktitut.org